Web2vi.com blog logiciel de gestion bâtiment devis factures bibliothèque

Le blog des artisans du bâtiment

Posté à 04:55h dans Bien gérer son entreprise par Nina Kauffmann

En introduction...

Chaque collaborateur est différent : son âge, son parcours, sa personnalité sont autant de facteurs qu’il faut savoir prendre en compte pour un bon management.Le management situationnel c’est cette capacité d’adaptation du chef d’entreprise à chaque individu en prenant en compte :

  • Son niveau de compétences

C’est en comprenant chaque employé et en s’adaptant à leur situation du moment, que le manager pourra les accompagner vers l’autonomie et la performance.

Pour comprendre comment appliquer cette notion dans votre entreprise voici ci-dessous une retranscription schématique du modèle du management situationnel :

Management situationnel compétence et motivation Web2vi

Ont été identifiés donc, deux facteurs clés nécessitant de changer la manière de manager un collaborateur.
On ne dirige pas un salarié plein de motivation comme un autre qui doit être poussé à l’action.
De même, un jeune sans compétences n’est pas dirigé de la même manière qu’un ancien plein d’expérience.

En résulte logiquement quatre grands types de situations dans lesquelles chacun des salariés peut se trouver. Chacun d'entre eux engendre un comportement différent de la part du chef d’entreprise.

Pour chaque employé,  posez-vous les deux questions suivantes :

  • Est-il / elle motivé(e) ? : pas / peu / très 
  • Quel est son niveau de compétences ? : faible / moyen / bon / très bon 

Vous pourrez ainsi obtenir une “cartographie” de vos équipes.

Plus l’employé est compétent, plus on lui laisse de l’autonomie dans le choix des actions à accomplir pour atteindre un objectif.
Plus il est motivé plus l’on donne des signes d'encouragement plutôt que des directives non discutables.

Le chef d’entreprise adaptera son mode de management en conséquence :

  • Directif : La personne est peu motivée et peu compétente.
  • Participatif : Je m’appuie sur ses compétences et le fait participer pour retrouver la motivation qui lui manquait.
  • Persuasif : Il est motivé mais débute dans son poste ? Montrez-lui la voie et faites en sorte de le convaincre qu’il va réussir avec l’aide de l’équipe et du patron.
  • Délégatif : Le but de tout entrepreneur : l’ensemble de ses salariés sont autonomes et motivés.
    C’est également ce que chacun des employés recherche ! Et tant que ce n’est pas le cas, le chef d’entreprise se doit d’accompagner ses collaborateurs afin de les faire progresser.

En conclusion...

Le niveau de motivation et de compétences de chaque collaborateur sont des éléments clés pour adapter son comportement de manager.
Il existe 4 grands types d’attitudes managériales à adopter selon le profil de chaque employé :

  • Directif
  • Persuasif
  • Participatif
  • Délégatif

L’objectif est logiquement d’accompagner tous les membres de votre équipe vers le dernier profil.
Il faut alors apprendre à :

  • Connaître chaque collaborateur
  • Effectuer une cartographie de votre entreprise 
  • Définir un plan d’action d'accompagnement de votre part